Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïen

topdive

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Faire un commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

Cousteau | Marseille | mer | Musée | océan | profondeur | risque | scaphandre | sous-marin |

trésor
Categorie Histoire - Mise à jour 10/03/2021 - Cacher les mots clés


Agrandir
Le plus grand musée du monde gît sous les eaux. Nul n'en connaît le nombre, de près ou de loin, mais des centaines, sinon des milliers de vaisseaux ont coulé au fil des siècles, emportant dans les profondeurs amphores romaines, lingots d'or, canons et caisses de porcelaines de Chine. Mais jusqu'au milieu du XXe siècle, faute de pouvoir accéder à ce musée englouti, les océans pouvaient être comparés à un gigantesque coffre-fort dans lequel dormaient ces trésors des civilisations.

La législation

Il y a encore un demi-siècle, jusqu'à l'apparition du scaphandre autonome, l'homme n'avait aucun moyen d'approcher les épaves des fonds marins. La première exploration sous-marine, œuvre du commandant Cousteau, date de 1952, près de Marseille. L'équipe ramena des amphores grecques et romaines, qui laissèrent les spécialistes perplexes car elles avaient au moins un siècle d'écart, avant qu'on ne s'aperçoive qu'elle avait fouillé sans s'en rendre compte deux épaves coulées au fond l'une sur l'autre.
Il n'y avait alors aucune législation et aucun organisme de référence, en France ou ailleurs, pour cette activité qui était totalement libre. Ministre de la Culture du général de Gaulle, André Malraux créa en 1966 le département des recherches archéologiques sous-marines du ministère des Affaires culturelles, tout en rendant obligatoire une déclaration dès qu'un vestige est découvert dans les eaux territoriales.
En 1989, suivant de deux ans une loi similaire aux Etats-Unis, la France s'est réservée l'entière propriété des trésors sous-marins gisant dans ces eaux, alors qu'auparavant un partage était possible entre le découvreur et l'Etat, si ce dernier le souhaitait. Les déclarations de découverte ont dès lors sombré de quelque 250 par an à moins de 50. Pour contrecarrer cette chute, l'Etat a établi sept ans plus tard la possibilité de verser une prime au découvreur, qui peut aller jusqu'à plus de 30000 euros selon l'intérêt scientifique. Dans les faits, celle-ci est rarement versée. Le risque du secret en vaut la chandelle, puisqu'une belle amphore antique peut se négocier plus de 1500 euros sur le marché.

Quelquefois, les chasseurs de trésors emportent le gros lot. L'un d'eux, à la réputation particulièrement sulfureuse, Michael Hatcher, a ainsi obtenu une centaine de millions de francs de la dispersion des porcelaines de Chine trouvées dans le Geldermalsen, navire hollandais disparu en 1752 en mer de Chine.
«Tout cet argent qui circule alimente directement le péril, puisqu'il est recyclé dans de nouvelles explorations», s'indigne Lyndel Prott, spécialiste juridique du patrimoine culturel à l'UNESCO. Les Etats tolèrent une dilapidation des trésors sous la mer qu'ils n'accepteraient jamais sous terre.»

La technologie rend désormais accessibles les épaves cachées au plus profond des mers. Mais à qui appartiennent ces trésors?


Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous



Ajouter un site web

Des pages web à consulter

L'Archéologie sous les mers : Le site du Ministère de la Culture

Lost Treasures of the Seven Seas : Site d'informations en anglais sur les nouvelles découvertes en matière d'archéologie sous-marine, d'épaves et de trésors dans le monde.

Coffres-forts et armoires fortes : Autres coffres forts que l'on peut trouver





Vidéo de plongée

Plongée sous glace

Plongée sous glace en altitude à Val Torens... Suite
Presse plongée

A la découverte du Mont La Pérouse.

Rien ou presque ne laisse soupçonner l'existence d'un haut fond au milieu des abysses, à soixante mètres sous la surface, au large de la Réunion. L’expédition La Pérouse, m ... Suite

https://www.montjoi.com/fr/

Voir aussi ... 10,mer

mer

La planète compte de nombreuses mers, plus petites qu'un océan. Mer Rouge, mer Egée, mer des Caraïbes ou mer Méditerranée.... Elles offrent toutes des trésors de beauté à explorer en plongée libre ou en plongée avec scaphandre.

La mer Méditerran&eacut...
Destination plongée 394,Philippines

Philippines

Les Philippines ont été découvertes par le navigateur portugais Ferdinand de Magellan en 1521.
L'archipel est situé à l'ouest de l'océan Pacifique au sud-est du continent asiatique.
Sur cet archipel de 7107 îles (surface totale d'environ 300 000 km²), 1000 seulement sont habit&eacu... Suite

Personnalité de la plongée 583,Loridon

Loridon

Gérard Loridon... devient, en 1953, à l'âge de dix-neuf ans, plongeur professionnel en intégrant la SOGETRAM (Société Générale des Travaux Maritimes et fluviaux), fondée par André Galerne l'année précédente.

Deux ans plus tard,... Suite
Librairie...

100 et une limaces de mer

Tous les livres

WikiDive c'est quoi ?

WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !