Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïen

topdive

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Faire un commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

écosystème | acanthaster | algue | baliste | corail | faune | mer | mollusque | napoléon | poisson | polype | récif |

acanthaster
Categorie Faune - Mise à jour 13/02/2021 - Cacher les mots clés


Agrandir
L' Acanthaster planci est une étoile de mer épineuse qui se nourrit des polypes des coraux.
Appelée communément "coussin de belle-mère" en Nouvelle-Calédonie, "taramea" en tahitien, elle est en fait l'un des constituant naturel de la faune des milieux coralliens. Néanmoins, cette étoile de mer, d'espèce invasive, peut entraîner la mort de surfaces importantes de récifs si l'espèce se présente en populations denses.

Un animal dangereux pour le corail...

Pouvant atteindre près de 40 cm de diamètre, elle est munie de piquants sur tout le corps pour assurer sa défense.
C'est un prédateur des coraux (un corallivore) dont elle se nourrit en escaladant les récifs. En libérant ses enzymes digestives sur les polypes, elle absorbe ensuite les tissus ainsi liquéfiés. L'acanthaster se nourrit seulement la nuit et durant les périodes de disette, elle peut vivre sur ses réserves pendant plus de six mois.

...mais aussi dangereux pour l'homme.

Cette étoile est munie de piquants venimeux. Le contact avec ses épines provoque une vive douleur qui peut durer quatre heures, mais aussi des nausées et des vomissements. Très souvent la région autour du point de contact devient inflammatoire avec un érythème et un œdème qui peut durer plusieurs jours.

Localisation et accroissement de la population

On la trouve dans les récifs coralliens des régions tropicales depuis la mer Rouge jusqu'à l'océan Indien et l'océan Pacifique et tout le long des côtes pacifique du Panama.

Leur population a augmenté depuis les années 1970 et cette espèce d'étoile de mer est en partie responsable de la diminution des coraux notamment au niveau de la Grande barrière de corail en Australie. Ce sont des prédateurs féroces et un seul individu peut détruire jusqu'à 6 m2 de coraux par an.

S'il s'agit à l'origine d'un phénomène naturel cyclique, l'homme a contribué à son accroissement, notamment en faisant disparaître son principal prédateur, le Triton. Ce gigantesque escargot de mer est en voie de disparition à cause de la surexploitation des lagons, or il est l'un des seuls prédateurs de l'Acanthaster adulte.
Aussi, l'explosion de la population d'étoiles de mer semble également liée au développement de l'agriculture et des algues qui en résultent. Il serait possible que le développement des algues fournisse un apport nutritionnel important aux polypes. Ces derniers négligeraient alors les œufs d'étoile de mer qui constituaient auparavant une source d'alimentation importante pour eux.

Quelles solutions ?

De plus, peu d'animaux marins se nourrissent de cette étoile de mer : le mollusque triton (Charonia tritonis), une espèce de crevettes, une espèce de vers et différents poissons des massifs coralliens (notamment le Napoléon et la baliste) qui se nourrissent de larves et de jeunes adultes. Mais le déclin de ces prédateurs (par la pollution, les prélèvements humains, etc.) a aussi permis l'explosion de ces étoiles de mer.
Il serait possible d'enrayer cette menace en protégeant le principal prédateur naturel de l'acanthaster, le triton, abusivement récolté pour sa belle coquille.

Pour les scientifiques, retirer « épisodiquement les Acanthaster ne sert à rien », ils prônent « un travail sur le long terme et sur la bonne santé du récif ».
Normalement, les récifs en bonne santé sont normalement capables de reconstituer naturellement leur couverture corallienne et la diversité spécifique qui s'y associe.
S'ils sont en mauvais état, les effets conjugués des activités humaines, de la prédation par l'étoile de mer Acanthaster planci, des maladies coralliennes et des dégâts provoqués par les cyclones risquent de dépasser les capacités de récupération de beaucoup d' écosystèmes récifaux.


Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous

Les mots du dico

Vietnam |


Ajouter un site web

Des pages web à consulter

Futura Sciences : Dossier sur le corail en danger, page sur la menace acanthaster





Vidéo de plongée

Le vol des raies manta

Une danse avec les raies manta qui planent au dessus de nos têtes,
telles de grands oiseaux des profondeurs.
Un film réalisé par Denis Poracchia. (2009)... Suite

https://www.c6bo-voyages.fr

Voir aussi ... 392,Vietnam

Vietnam

Le Vietnam, destination touristique déjà reconnue, s'ouvre de plus en plus à la plongée. Nha Trang notamment, très fréquentée par les touristes Vietnamiens et étrangers, est la station balnéaire en passe de devenir un spot incontournable au Vietnam.

Nha Trang est une vill...
Destination plongée 419,Turquie

Turquie

La Turquie est peut-être le pays qui illustre le mieux le mélange de l'Orient et de l'Occident.
Mosaïque de civilisations, elle est située dans sa quasi intégralité en Asie (Anatolie), où se trouve sa capitale Ankara, et une petite partie du pays est localisée en Europe (4 %), la Thra... Suite

Personnalité de la plongée 760,Gerard-Magnier

Gérard Magnier

Gérard Magnier est connu de toute la profession de la plongée, et pour cause. De 1976 jusqu'à sa retraite en 2005, il s'occupa de la publicité dans les différents magazines de plongée français. D'abord aux côtés de Yves Baix, créateur du magazine Océans, comme chef de publ... Suite
Librairie...

100 belles plongées à Marseille et dans sa région

Tous les livres

WikiDive c'est quoi ?

WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !