Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïen

topdive

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Faire un commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

écosystème | baleine | biodiversité | combinaison | dauphin | mer | niveau | océan | phytoplancton | poisson | profondeur |

biodiversité
Categorie Sciences - Mise à jour 03/04/2007 - Cacher les mots clés


WikiDive recherche une photo libre de droit pour illustrer ce sujet.

Si vous possédez une telle photo, vous avez deux possibilités pour la proposer à WikiDive :

- La déposer sur wikidive dans ce sujet à l'aide du lien suivant "Déposer une photo".

- L'adresser ou la suggérer à WikiDive par mail en utilisant le lien suivant "Contact".

Merci par avance.

Dans sa forme la plus simple, la biodiversité représente la vie sur terre. Ce concept désigne la variété des formes de vie comprenant les plantes, les animaux et les micro-organismes, les gènes qu'ils contiennent et les écosystèmes qu'ils forment.
En fait, comme l'illustre cette définition, la biodiversité est composée de trois catégories: la diversité génétique, la diversité des espèces et la diversité des écosystèmes. Ces différentes catégories montrent comment la biodiversité englobe des échelles différentes depuis le gène jusqu'à l'écosystème.

La diversité génétique


La diversité génétique est la variation de la quantité d'information génétique des individus, des populations, des espèces, des assemblages ou des communautés. La diversité génétique est définie par le niveau de similarité ou de différence dans la composition génétique des individus, des populations et des espèces.

La diversité des espèces


La diversité des espèces est la variation dans le nombre et la fréquence des espèces dans un assemblage biologique ou une communauté. La diversité des espèces est le plus souvent utilisée comme synonyme de biodiversité, où la richesse en espèces (nombre d'espèces dans un habitat donné) est l'index principal utilisé pour sa mesure. L'estimation pratique du nombre total d'espèces sur la terre est de 12,5 millions, toutefois, le nombre total d'espèces qui pourraient exister varie de 5 à 100 millions.
Grassle et Macioleck (1992) suggèrent qu'il pourrait y avoir 10 millions d'espèces non décrites dans les profondeurs des océans!
Néanmoins, dans les domaines marin et terrestre, la diversité des organismes les plus petits est moins bien établie que celle des organismes les plus grands. Par exemple, dans l'océan, il existe une pléthore d'information sur les baleines, les dauphins, les marsouins et les poissons alors que ce n'est que récemment seulement que les scientifiques comprennent l'extrême diversité présente chez les micro-organismes, les bactéries et le phytoplancton (c'est à dire les plantes de la mer). L'origine et l'extinction des espèces sont les principaux composants qui déterminent la diversité biologique.

La diversité des écosystèmes/habitats


Les écosystèmes comprennent une combinaison unique d'animaux, de plantes, de micro-organismes et de caractéristiques physiques qui définissent une zone. La diversité des écosystèmes est la variation dans la collection d'assemblages, de communautés et d'habitats d'une région donnée.
De nouveaux habitats continuent d'être découverts à un taux très rapide et il existe peut être des écosystèmes de cette nature en attente de découverte.
Par exemple, dans l'océan, les sources hydrothermales ont été découvertes il y a moins de 25 ans! Elles sont connues pour être des habitats très particuliers comprenant de nombreuses espèces endémiques. On a aussi découvert que les carcasses de baleines représentent un micro-habitat unique et qu'elles pourraient représenter des points de connexion entre les communautés de sources hydrothermales permettant aux organismes de traverser d'une source à l'autre.

La biodiversité dans l'environnement marin


L'environnement marin a reçu beaucoup moins d'attention dans le domaine de la biodiversité que son homologue terrestre. Ceci est surprenant lorsque l'on considère que l'évolution y a débuté 2,7 milliards d'années plus tôt que dans l'environnement terrestre. Ce manque d'attention est probablement dû à l'accès relativement limité de l'océan ainsi qu'à son immensité (l'océan couvre environ 70% de la surface de la terre). De plus, on pensait encore récemment que l'environnement marin était un domaine de faible biodiversité et la recherche s'est ainsi concentrée sur l'environnement terrestre.

Il existe en fait une abondance de biodiversité dans les environnements marins qui résulte de millions d'années d'évolution. Par conséquent, les organismes marins font preuve d'une plus grande diversité que les organismes terrestres. Les créatures de l'océan montrent une diversité de stratégies de survie inégalée sur terre et elles pourraient ainsi exhiber une diversité fonctionnelle plus élevée. Des recherches plus poussées sont en cours pour mieux comprendre la véritable diversité de l'environnement marin.


Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous



Ajouter un site web

Des pages web à consulter


A lire dans la presse

Plonger dans le parc national des calanques ( Plongée Magazine)
Le parc national des Calanques, entre Marseille et la Ciotat, devrait être mis en place au premier semestre 2011. Quelles seront les conséquences pour la pratique de la plongée sur ce littoral très prisé des plongeurs ? Des éléments de réponse sont apportés dans les interviews du député Lionel Royer-Perreaut et de Benjamin Durand le directeur adjoint du GIP (Groupement d'Intérêt Public des Calanques). On apprend qu'à priori très peu de restrictions seront faîtes à la plongée. En revanche, la pêche (sous toutes ses formes) y sera totalement interdite sur certaines zones. Les "Pro" de la plongée questionnés, quant-à eux sont "pour" la mise en place du parc.

L'empire des sens ( Plongeur.com)
La vue, l'odorat, l'ouïe, le toucher, le goût ... les créatures marines ne risquent pas de tomber en panne de sens car elles disposent de ces cinq sens et d'autres moyens, encore plus étonnants... Anthony Leydet, biologiste marin consacre un article très intéressant aux aptitudes des mammifères et poissons marins à scruter leur environnement, que ce soit par l'écholocation, un "scanner haute définition", par la ligne latérale ou les ampoules de Lorenzini qui détectent le champ magnétique produit par les courants marins... un vrai GPS.



Livres


En savoir plus...

Océans

Invitation au rêve. Promesse d'aventure : l'océan... Après avoir survolé le monde à tire-d'aile (Le Peuple migrateur), Jacques Perrin et Jacques Cluzaud plongent au coeur des océans, filent avec les dauphins, fusent avec les thons, dansent avec les baleines, jouent avec les otaries. Les réalisateurs du film et leur équipe ont parcouru les océans du monde entier, d'un pole à l'autre, explorant l'immensité d'une goutte d'eau ou côtoyant la géante baleine bleue, pour mieux témoigner de la diversité et de la beauté de la vie marine, mais aussi de sa fragilité. Ce livre, le livre du film "Océans", est un ouvrage de référence en matière de vie sous-marine et de découverte des espèces. Embarquement pour un voyage unique ! 352 pages, plus de 400 photos exceptionnelles.


En savoir plus...

Le monde sous-marin du plongeur biologiste en Méditerranée

Ce livre sur le monde sous-marin a suivi quelques grandes lignes directrices. Les particularités du milieu marin ont d'abord été exposées puis des notions de sécurité pour le plongeur ont été rappelées, ainsi que le comportement "bio" que tout plongeur devrait adopter. La classification des espèces a été particulièrement développée, si importante pour "ranger" de façon rationnelle tout ce que le plongeur est amené à rencontrer sous l'eau. En Annexe, sont présentées plusieurs branches de l'arbre, si complexe, du monde vivant. La présentation des différents phyla (embranchements) a ensuite toujours suivi le même plan, comprenant notamment une description de la physiologie (fonctionnement) des organismes puis une classification de ceux-ci au sein de leur phylum, avec présentation tout au long du chapitre d'un grand nombre de photos. Quatre grands sujets transversaux ont été traités, obligatoires pour comprendre les interactions entre les différentes espèces. Il s'agit de la Reproduction, des Adaptations à la vie sous-marine, des Associations et de la Nutrition. Enfin, la particularité principale du livre est la présentation systématique de l'étymologie des noms et des termes "barbares" qui deviennent alors compréhensibles et faciles à décrypter.


Vidéo de plongée

Le vol des raies manta

Une danse avec les raies manta qui planent au dessus de nos têtes,
telles de grands oiseaux des profondeurs.
Un film réalisé par Denis Poracchia. (2009)... Suite

https://www.montjoi.com/fr/

Voir aussi ... 863,Deep-Sea-Odyssey

Deep-Sea-Odyssey

Deep-Sea-Odyssey est un projet d'exploration du plateau continental sous-marin dont l'objet est de témoigner de l'extraordinaire richesse de ces fonds marins difficilement accessibles en plongée.
Ce projet est mené par l'Association 9ème Continent, dont le siège est à Toulon, et son équipe de ...
Destination plongée 419,Turquie

Turquie

La Turquie est peut-être le pays qui illustre le mieux le mélange de l'Orient et de l'Occident.
Mosaïque de civilisations, elle est située dans sa quasi intégralité en Asie (Anatolie), où se trouve sa capitale Ankara, et une petite partie du pays est localisée en Europe (4 %), la Thra... Suite

Personnalité de la plongée 760,Gerard-Magnier

Gérard Magnier

Gérard Magnier est connu de toute la profession de la plongée, et pour cause. De 1976 jusqu'à sa retraite en 2005, il s'occupa de la publicité dans les différents magazines de plongée français. D'abord aux côtés de Yves Baix, créateur du magazine Océans, comme chef de publ... Suite
Librairie...

100 belles plongées à Marseille et dans sa région

Tous les livres

WikiDive c'est quoi ?

WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !