Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïen

topdive

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte |

Les mots clés du texte

algue | bateau | corail | courant | couteau | détendeur | flore | gant | grotte | kelp | mer | orientation | palanquée | palme | pendeur | plongée | plongeur | risque | rocher | sécurité | scaphandre | vague |

Les dangers liés au milieu naturel
Cacher les mots clés - Mise à jour : 19/12/2007


WikiDive recherche une photo libre de droit pour illustrer ce sujet.

Si vous possédez une telle photo, vous avez deux possibilités pour la proposer à WikiDive :

- La déposer sur wikidive dans ce sujet à l'aide du lien suivant "Déposer une photo".

- L'adresser à WikiDive par mail en utilisant le lien suivant "Contact".

Merci par avance.


De nombreux facteurs naturels ou liés à l’exploitation des mers par l’homme peuvent constituer une source de dangers pour le plongeur. Une bonne connaissance du milieu marin et une conduite prudente pendant l’immersion permettent de s’en préserver.
La mer est capricieuse et parfois violente : les mouvements du milieu marin jouent un rôle essentiel sur les conditions de la plongée. Mais, outre les animaux et la flore venimeux ou vénéneux, les dangers peuvent aussi être d’ordre géographique, selon les lieux choisis et leur configuration.

Les vagues :
Une mer agitée est source de problèmes tant pour la mise à l’eau que pour la sortie. De plus, elle prédispose au mal de mer...
Quand les vagues sont déferlantes avec formation de rouleaux, il est déconseillé de plonger. Néanmoins, dans le cas d'une plongée, les plongeurs devront se diviser en petites palanquées pour rester plus facilement groupés. Il sera indispensable de garder les palmes et de continuer à respirer avec le détendeur jusqu'au retour sur le bateau.
Côté sécurité en surface, en cas de mauvaise mer, il est nécessaire de redoubler d'attention: le repérage des plongeurs est toujours plus difficile par gros temps.

Le courant :
La présence de courants rend systématiquement la plongée plus fatigante et plus dangereuse.
Il est indispensable de vérifier s’il en existe sur le lieu de plongée. Pour cela, un test simple consiste à jeter un pendeur à l’eau, une fois le bateau stabilisé. Si le bout reste vertical, il n’y a pas ou peu de courant.
Il ne faut pas hésiter à annuler la plongée s’il estime que les conditions ne sont pas favorables.

Le manque de visibilité :
La plongée par faible visibilité prédispose à l’angoisse chez les débutants et rend la communication beaucoup plus difficile. La palanquée devra alors rester bien groupée et les plongeurs ne pas se perdre de vue les uns des autres.

Les rochers :
La forme particulière et la texture de certains rochers les rendent coupants. La peau ramollie par l'eau est naturellement fragilisée. Le port des gants lors d'une plongée est donc indispensable.
C'est également une bonne précaution contre les risques de piqûres de certains animaux en apparence inoffensifs. En effet, de nombreuses formes d'apparence rocheuses sont en réalité des animaux encroûtants (spongiaires ou coraux notamment) dont certains peuvent être urticants.

Les grottes :
Toute aventure spéléologique présente des risques importants. Même l'exploration d'une anfractuosité en apparence anodine peut s'avérer dangereuse: se coincer dans un passage étroit ou perdre son chemin dans la bifurcation d'un boyau sont des risques à ne pass exclure.
En plongée dans une grotte inconnue, il convient de ne pas perdre de vue la sortie.
Pour les passionnés de grottes sous-marines, il existe des clubs spécialisés.

Les algues :
Les grandes algues que l’on rencontre en Bretagne ou sur la côte Pacifique des Etats-Unis, comme par exemple le kelp, peuvent présenter un certain danger en gênant l’évolution des plongeurs. De plus, la visibilité étant réduite, il peut devenir difficile de se repérer et fréquent de perdre son orientation.
Dans ce cas, il ne faut pas lutter mais se laisser porter par leurs mouvements. En glissant dans le sens du courant il sera plus aisé de s’en dégager.

Les filets :
Les lignes de pêche, les filets oubliés ou abandonnés sont de réels pièges pour les plongeurs qui risquent de s’y coincer.
Inutile de se débattre, la situation ne ferait qu’empirer. La seule solution : avoir un couteau!

Les épaves :
L’exploration des épaves fait partie des plaisirs de la plongée en scaphandre. Néanmoins, il convient de prendre certaines précautions : attention aux tôles sont parfois très coupantes, mais surtout, il vaut mieux éviter de visiter certaines épaves exigües, et de TOUJOURS vérifier les possibilités de sorties.
De même, attention aux risques d’effondrements des structures fragilisées par la corrosion. Ce danger est réel.

Les hélices de bateau :
Bien que la propagation du son soit bien meilleure sous l’eau, la llocalisation reste néanmoins imprécise.
En remontant vers la surface, toujours faire un tour d’horizon afin de vérifier qu’il n’y a aucun obstacle.

Les engins explosifs :
Sur des sites ayant connu des batailles navales ou près des côtes de débarquement, il est encore possible de découvrir des munitions englouties.
Il convient alors de signaler immédiatement leur existence et leur emplacement à la gendarmerie de la localité.
Ne jamais essayer de manipuler un objet suspect, même abîmé par la corrosion, les risques d’explosion perdurent.

Ajouter un site web

Des pages web à consulter sur "Les dangers liés au milieu naturel"



Vidéo de plongée

Plongée avec des dauphins

vidéo prise en fin de plongée pendant la remontée au palier. Un groupe de dauphins (dont un bébé) a partagé 10 minutes avec la palanquée.
10 octobre 2007... Suite
Presse plongée

A la découverte du Mont La Pérouse.

Rien ou presque ne laisse soupçonner l'existence d'un haut fond au milieu des abysses, à soixante mètres sous la surface, au large de la Réunion. L’expédition La Pérouse, m ... Suite

https://www.montjoi.com/fr/

A lire...

hippocampe

L'hippocampe, un être mythique!
Allure squelettique, tête de cheval et queue de serpent, l'hippocampe est un drôle d'animal. Nous connaissons tous ce poisson, et pourtant notre savoir est tout relatif...

Deux espèces d'hippocampes sont classiquement reconnues sur nos côtes. Il n'est pourtant pas certain qu'elles soient les seules...

L'hippocampe à nez court

(Suite
Destination plongée 456,Mer-Rouge

Mer Rouge

La Mer Rouge s´étend des golfes de Suez et d´Aqaba au nord, jusqu´au détroit de Bab el Mandeb au sud, sur 2300 km de long et 350 km de large.
Des côtes égyptiennes, israéliennes et jordaniennes au nord, en passant par le Soudan, Djibouti et le Yémen, la Mer Rouge est depuis 20 ans... Suite

Personnalité de la plongée 673,Pierre-Frolla

Pierre Frolla

Pierre Frolla, né à Monaco en 1975, est un passionné et un champion d'apnée. Sérieux dans son travail et à l'aise dans la vie il est devenu en quelques années le représentant légitime de l'apnée mondiale, puisqu'il est quadruple recordman du Monde en apnée ( 3 records en I... Suite
Librairie...

Principes des détendeurs

Tous les livres

WikiDive c'est quoi ?

WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !